L’âme-corps-esprit VS l’égo

Image

-Bonjour Kayla, on m’a demandée s’il t’est possible d’apporter quelques éclaircissements sur certains points. Qu’est-ce que l’âme? L’égo? L’esprit?

Bonjour Olésia. Il me ferait plaisir d’apporter quelques éclaircissements. Tu sais bien sûr que l’être humain est composé de la sainte trinité.

-Oui je sais l’âme, l’esprit et le corps.

Oui, c’est bien cela. Commençons par comprendre ce qu’est l’âme. L’âme est une partie de vous, la plus profonde de vous-même. Elle est inégalable, incomparable au corps ou à l’esprit. Elle est ce que l’être, lorsqu’il vit dans l’inconscience, n’entend pas ou presque pas. Lorsqu’il l’entend, l’idée ne lui effleurera jamais l’esprit que c’est bien elle qui lui a soufflé une idée géniale. Il avouera certes que son intuition l’ait bien guidé, mais n’associera pas l’âme à l’intuition et ne comprendra pas que l’intuition est le langage de l’âme. Et voilà que cette partie infiniment silencieuse, du moins semble être silencieuse, fait de l’être humain un être intuitif.

L’âme est ce qui n’a jamais connu la mort. Depuis sa création, elle ne cesse d’évoluer. Oh mais elle a bien sûr expérimenté la mort de plusieurs milliers de corps qu’elle a habités, mais elle n’est jamais morte proprement dit. Elle est immortelle et éternelle. Cela fait d’elle la partie la plus grande de votre trinité.

-Pardon de t’interrompre, mais chaque chose a un commencement et donc une fin. Et tu veux dire que l’âme ne finira jamais d’évoluer? Sinon serait-ce la mort pour elle? Il doit bien avoir des âmes qui ont fini d’évoluer?

Non Olésia. L’âme est en constante évolution. Je t’ai déjà expliqué que l’âme a été créée à partir de la source, qui est l’Amour. Un jour, elle retournera à la Source. Et alors ce ne sera pas la fin de son existence, mais le commencement de son état naturel. Elle évoluera d’une autre manière, mais elle évoluera.

Lorsqu’une âme est entre deux vies, par exemple, elle se trouve dans une dimension quelconque, une dimension bien spécifique à son état évolutif. Que penses-tu qu’elle puisse bien y fabriquer ? Elle continue son évolution bien sûr. Même une âme errante évolue. Son évolution pourrait prendre un millier d’années due à son entêtement d’errer dans le bas astral, mais c’est une évolution tout de même. Et comme tu sais, le temps n’existe pas dans l’Au-delà. Le rythme d’évolution n’importe absolument pas pour une âme car elle sait qu’elle n’est pas pressée par le temps.

-Je sais que l’âme est issue de l’Amour. Mais si l’âme est la partie la plus grande de notre trinité, si elle est créée à partir de l’Amour, si cette partie là est bien parfaite, qu’elle connait l’amour et sait tout puisqu’elle guide l’être humain, pourquoi se réincarne-t-elle alors? Pourquoi s’entête-t-elle à vivre des vies de misères, des vies violentes, des guerres, des famines, des manques d’amour, etc?

Bien visée! Cette question est pertinente car en ce moment tu penses beaucoup à ces pauvres êtres vivant dans des pays pauvres, subissant la famine. En faite, Olésia, l’âme n’a rien à prouver à personne, ni même à Dieu, si ce n’est qu’à elle-même. Dès sa création l’âme connait tout comme tu dis, mais n’a jamais réalisé ses connaissances. Pour elle « connaitre tout » c’est connaitre l’Amour.  Et oui! Elle connait l’Amour, mais ne l’a jamais expérimenté. Pour réaliser ce qu’est l’Amour elle devra expérimenter ce qui ne l’est pas. Elle connait par exemple la famine, mais ne l’a jamais expérimentée. Pour s’y faire, elle se réincarne et se choisit une vie dans laquelle elle connaitra la famine. Et pour connaitre cela, le corps lui devient indispensable. Le corps ayant des besoins va lui permettre d’expérimenter la famine, la maladie, la douleur, etc. Ces expériences vont concrétiser ses connaissances, mais surtout vont l’aider à poursuivre son évolution. Bien entendu, ces expériences peuvent nuire à l’évolution de l’âme et même retarder son cheminement. Dans ce cas, elle re-expérimentera une vie semblable. Le cercle tourne. Le karma entre en jeu. Lorsqu’elle aura comprit son expérience, lorsqu’elle aura compris que ce n’était qu’une expérience parmi tant d’autres, elle passera à l’étape suivante.

Je disais donc que l’âme n’a qu’une idée c’est de se réaliser, réaliser ce qu’elle connait. Elle a donc besoin d’un corps qui pourra l’aider à se réaliser. L’âme s’est posé des défis qu’elle tient à relever. Il n’y a pas longtemps, tu as compris quelque chose Olésia. Tu as compris que la compétition avec autrui ne mène pas au bonheur, mais à la fausse et temporaire satisfaction. Tu as compris que relever ses propres défis et dépasser ses propres limites est bien plus satisfaisant. L’être humain arrive à comprendre cela et à agir consciemment de la sorte, lorsqu’il entend son âme. Il agit alors selon et avec la volonté de son âme.

-Oui j’ai bien compris cela. Mais tout de même, je me demandais si les compétitions sportives ne créent pas plutôt le sentiment de compétition chez les athlètes?

Oui. Mais interroge un athlète à ce sujet et il t’informera que ce qui le rend heureux par-dessus tout, ce qui le rend vraiment heureux, c’est de dépasser ses propres records.

-Ok…

Cet exemple de compétition sportive démontre bien que l’âme vit ses expériences par fois malgré elle. Je veux dire par là que le corps et l’esprit ne suivent pas l’âme, et ne réalisent donc pas ses désirs. Voilà pourquoi l’être humain vit dans la frustration.

-Normal! La compétition est superflue.

Et j’entends déjà ta prochaine question. Tu veux savoir pourquoi alors parler de plans de vie, de choix d’âmes, d’expériences, etc. si le corps et l’esprit ne suivent pas les expériences choisies par l’âme? Eh bien Olésia, tout est justement bien planifié dans tous les détails. Le plan de vie ne comporte pas des choix, des expériences prédéfinis. Le plan de vie comprend tous les choix qu’une âme puisse faire. Prenons un exemple : l’être humain marche sur une route droite. Devant lui, plusieurs routes se déploient. Il peut tourner à gauche, à droite, continuer tout droit, ou encore retourner en arrière. Il peut aussi s’arrêter et rester là un bon moment. Dans son plan de vie, il y a une issue à tous ces choix. S’il tourne à droite, il se peut qu’il rencontre un autre être qui lui montrera une autre route. Il a alors le choix de continuer sa route seul, de continuer sa route avec cet être et de partager l’expérience à deux. Il a le choix de continuer à marcher aux côtés de cet être jusqu’à la fin de sa route, ou, à un moment donné,  s’en séparer et de continuer seul. Tu vois le nombre infini de possibilités? S’il tourne à gauche, il se peut qu’il ne rencontre personne et va continuer son chemin en solitaire, mais il se peut aussi que cette route ne soit pas très longue. Il se peut qu’au bout de ce chemin, un précipice l’attend. Que fait-il alors? Reste-t-il là à attendre un miracle? Retourne-t-il en arrière? Ou bien il comprend que là est son arrêt et qu’il faut bien qu’il s’assit pour se reposer après une longue marche? Vois-tu Olésia, tout est tracé.

L’âme a donc planifié ce qu’elle désire. Son plan de vie contient ses désirs et ses choix dans les moindres détails. Mais elle n’oublie pas que tout comme elle, le corps est muni du libre arbitre ainsi que l’esprit.  À tout moment de sa vie humaine, le corps peut choisir d’agir à sa guise.

Les choix de l’être humain ne sont pas toujours en accord avec son âme. Mais comme tout est planifié, il n’y a aucune surprise pour l’âme. En laissant le libre arbitre au corps et à l’esprit, elle choisit de choisir leurs choix. Comprends-tu Olésia? Quant à ses propres expériences, elle a tout son temps pour se réaliser. Elle a l’éternité devant elle. Pour elle, recommencer une autre vie, n’est qu’une expérience de plus.

-Ok.

Passons à la seconde partie de votre sainte trinité : le corps. Le corps est ce qui transporte l’âme. Parfois celui-ci est limité par un handicape physique. Cela aussi est le choix de l’âme. Comme je te disais, l’âme sait tout, mais n’a pas réalisé son savoir et ses connaissances. Chaque être humain a expérimenté, au moins une fois, une vie dans un corps limité.

Pour réaliser ses connaissances, l’âme doit agir. Ce que le corps lui permet très bien. L’âme sait ce qu’elle veut et ne demande qu’à aller vers cela. Le corps agissant en fonctionne des désirs profonds de son âme, va resplendir de bonheur et d’amour. Rappelle-toi de l’exemple de la compétition.  Cependant le corps limité physiquement peut agir aussi, ne serait-ce que sur la conscience des autres.

Étant donné que le corps a des besoins élémentaires, vivre son corps pleinement devient une nécessité pour réaliser les expériences de l’âme. Manger, boire, respirer deviennent des outils pour l’âme. Pour que cela ne soit pas une corvée, la plupart des besoins sont plutôt des plaisirs de la vie terrestre. Ainsi manger par exemple, est un de vos plaisirs qui vous apporte de la joie. Il y a bien sûr des êtres qui ont des troubles alimentaires, et cela est causé par un manque d’amour énorme envers soi-même, tout comme tomber dans l’excès de la nourriture.

-Et nous apportons beaucoup de préjudices à notre corps.

Oh que oui! L’excès de la nourriture, la mal nutrition, la cigarette, l’alcoolisme, les drogues, pour n’en nommer que ceux-là. Vous faites du mal à votre corps car vous manquez d’amour envers votre propre corps.

La Terre est remplie de plaisirs. Il s’agit de se faire plaisir judicieusement. Cependant même les plaisirs judicieux, doivent rester dans la norme et ne pas tomber dans le manque ou dans l’excès.

-Par exemple?

Par exemple, faire du sport est important pour votre corps. Mais du sport extrême cause du stresse à votre système nerveux, à vos cellules. Cela reste dans l’inconscience bien sûr, mais cela vous rends dépendants de l’adrénaline. Et plus vous en faites, plus le besoin grandit. Ou prenons l’alcool. Il n’est pas mauvais de partager un vin succulent entre amis. Mais tomber dans l’excès vous rends dépendant et cause des maladies à vos organes internes. Les exemples sont nombreux.

-Et la cigarette? C’est bon de fumer dans la norme, sans tomber dans l’excès?

Non. La cigarette n’est pas du tout bonne pour votre santé. D’ailleurs cela n’est pas un pur plaisir, mais bien un faux plaisir. Fumer est un manque d’amour envers soi-même. Je vais te montrer une image : imagine une usine qui fabrique des produits nocifs pour la santé. Tu vois les cheminés de cette usine qui fait sortir la fumée noire et qui pollue la ville? Eh bien imagine qu’à la place de cette cigarette, tu aspire cette fumée noire. Tu imagines?

-Oui j’imagine, berk…

Eh bien c’est pourtant exactement ce que vous faites, chacune de cigarettes que vous fumez est en réalité une cheminée fumant des produits chimiques.

L’être humain s’éloigne de son âme lorsqu’il fait du mal à son corps. Il faut aimer votre corps. Commencer par l’accepter tel qu’il est car votre âme l’a choisi ainsi. Les aspects que vous n’aimez pas de votre corps sont modifiables et peuvent être améliorés. Nourrissez-vous sainement. Pratiquez des activités physiques. Méditez afin de détendre votre corps et votre esprit. Dansez. Riez. Jouez. Mais surtout faites tout cela dans la joie, le respect et l’amour envers soi et envers les autres. Le seul plaisir qui puisse tomber dans l’excès est l’Amour inconditionnel. Nous avons parlé maintes et maintes fois de l’Amour et sur ce qu’il apporte. Lisez et relisez mon enseignement sur « L’amour libère » pour apprendre à vivre dans l’Amour.

Parlons maintenant de la troisième partie de votre sainte trinité : l’esprit. L’esprit c’est votre mental, votre cerveau. Mais je ne parle pas de votre organe, je vous parle du cerveau créateur.  Votre esprit crée une réalité. Il crée la réalité dans laquelle vous êtes.  L’âme ne peut se réaliser sans l’esprit. Elle a besoin d’un créateur de réalités.

En somme, votre esprit est comme un ballon dirigeable. Vous le dirigez dans la direction que vous voulez.

-Comment on dirige son esprit? Je veux dire est-ce que c’est l’âme qui le dirige, ou le corps?

C’est tout l’ensemble. Lorsque vous vivez consciemment vous commencez à écouter votre âme et ce qu’elle désire réellement et alors votre trinité commence à fonctionner à l’unisson avec chacune des parties. L’âme fonctionne avec le corps et l’esprit, le corps fonctionne avec l’âme et l’esprit, l’esprit fonctionne avec l’âme et le corps. Tout se met alors en place.

L’esprit est un espace infini dans lequel tout est possible, et où il n’existe pas de limites. Tout est réalisable.

Chacune de vos vies est réalisée par le mental, soit pour ce que l’âme désire réaliser comme expérience, soit contre. Mais quoi qu’il en soit, c’est l’esprit qui crée la réalité de votre vie.

L’esprit crée vos états psychiques et vos états physiques. Si l’âme c’est la partie la plus silencieuse de votre trinité, l’esprit est la partie la plus bruyante. Qui plus est, vos pensées polluent énormément votre mental. Voilà pourquoi la méditation est bénéfique pour votre esprit. Elle permet l’apaisement de votre mental par un néttoyage dans vos pensées néfastes, elle purifie votre canal entre votre âme et votre esprit.

Bien souvent les êtres confondent l’égo et l’esprit pensant que l’égo est localisé dans une place spécifique à votre mental ou encore est identifié carrément au mental. Eh bien non. L’égo est partout. Il agit sur le mental, certes. Lorsque l’être donne du pouvoir à son égo, il le laisse détruire sa sainte trinité et il détruit les autres.

-Comment détruit-il les autres?

L’égo fait toujours appel à l’égo. L’égo de l’un fait du mal à l’égo de l’autre.

-Mais qu’est-ce que c’est donc que cet égo?

C’est une armure, Olésia. C’est une protection que l’être humain a crée avec l’aide de son esprit bien sûr. Même le corps subit les effets de l’égo. Constate les vedettes, Olésia.  Regarde à quel point leur égo est enflé. « Leur tête ne passe pas dans la porte » dites-vous par chez vous. Pourquoi crois-tu? C’est leur protection. Tu peux même remarquer que leur attitude et le comportement de leur corps sont dirigés par leur égo. En faite, Olésia, ils subissent beaucoup de critiques négatives. Vois-tu, l’égo de la critique fait appel à l’égo de la vedette qui existe malgré l’amour de ses admirateurs.

La peur, la paranoïa, le manque d’amour envers soi-même et envers les autres  ce sont là les sentiment qui permettent à l’égo d’exister. Et l’égo peut se voir chez les êtres humains par l’arrogance, la jalousie, le manque de respect, la maltraitance.

-La compétition?

Oui, la compétition qui résulte de la jalousie.

 L’égo ne veut pas voir votre réussite. Il veut voir sa propre réussite. C’est une de vos parties, qui est en vous et qui partout, mais qui ne fait pas partie de votre sainte trinité. Cette partie crée une séparation de vous-même et de l’univers. Elle vous affaiblie, vous rend peureux, négatif et  inactif.

Lorsque l’être humain s’ouvre à la conscience, il commence à faire taire son égo. Tranquillement, il parvient à le rendre petit. Plus que sa trinité se fortifie, plus que l’égo s’affaiblie.  Mais comme l’égo est perfide, on peut alors voir les êtres humains tomber dans l’égoïsme puisqu’ils apprennent à s’aimer et à s’aider soi-même. L’égo joue encore ses dernières cartes ici. L’être commence à oublier que son bien-être ne doit pas être obtenu au détriment des autres. À force de se donner du respect, il oublie de respecter les autres. À force de se témoigner de l’amour, il oublie d’en témoigner aux autres. Ce qui est tout à fait compréhensible car depuis si longtemps  il a désiré tout cela pour soi-même.

Je vous dis donc : S’aimer soi-même et se respecter soi-même est nécessaire à votre évolution, mais n’oubliez pas que les autres ne sont pas inférieurs à vous, mais égaux à vous. Vous rappeler de cela est aussi tout autant nécessaire à votre évolution.

-Merci Kayla. Je m’aime et je me respecte. Je t’aime et je te respecte.

Merci Olésia.  À vous tous chers êtres humains, merci. Merci de vous aimer et de vous respecter.

Kayla.

03-04-2013

Publicités

"

  1. Alors, à la base je suis arrivée ici car j’ai trouvé une épingle « esprit vs égo » sur pinter-est, et je me suis rendu compte que je correspondait clairement à l’égo. J’ai perdu toute ma confiance en moi et je suis extraordinairement susceptible, la moindre remarque me fait sombrer. J’ai l’impression d’être une ordure. Je ne me sert pas des autres, mais je n’arrive pas à sociabiliser, et je fais sans cesse des erreurs, des paroles blessantes, des actes, que les autres me reprochent. Je ne le fais pas exprès évidemment, et ces reproches et jugements me détruisent, car je me fonde dessus pour avir une image de moi même. J’ai honte de ce que je suis, et en ce moment, ce qu’on me reproche, c’est de déprimer tout le temps, et comme je déprime à cause des jugements négatifs, lorsqu’on me dit cela, je déprime encore plus….

    • Bonjour Louve Rivet,
      Désolée pour le délai. Vous avez en effet un gros manque d’amour pour vous même et aussi vous portez beaucoup d’importance à ce que disent ou pensent de vous les autres. Dans un premier temps, je vous invite à vous aimer, trouvez des exercices, des techniques qui vous correspondront pour vosu aider. Dans un second temps, je vous invite à ne plus faire attention aux reflexions de votre entourage et de suivre votre propres voix. Pour le faire vous devez vous dire « je m’en fou de ce que les autres pensent de moi ». Comprenez que c’est la plus grande des prisons pour chaque personne. Lorsque vous vous libérerez de cette prison, votre vie va changer.
      Si toutefois, vous avez déjà essayé plusieurs techniques, plusieurs exercices, etc. et que vous n’y arrivez pas, je vous invite à contacter mon mari. Il est bio-énergéticien. Il travaille autant les pathologies physiques, psychiques, que les situations de vie. Voici son site: http://www.bio-energeticien.com/

      A l’avenir, si vous voulez me contacter, je vous invite plutôt à m’écire sur ma boite mail : olesiamedium@gmail.com à laquelle j’ai constamment accès.

      Bien coeurdialement
      ❤ ❤ ❤

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s